الرئيسية / أضواء على /
Jean-Marie Bigard : Ce que je raconte n’est jamais loin de la culotte, mais ça n’empêche pas la poésie

Jean-Marie Bigard : Ce que je raconte n’est jamais loin de la culotte, mais ça n’empêche pas la poésie

 

Jean-Marie Bigard : « Sur scène, je ne joue pas un personnage. Je suis moi-même. » Photo Coadic Guirec/Bestimage

L’humoriste français Jean-Marie Bigard, célèbre pour ses grivoiseries, se produit pour la première fois à Beyrouth. Il donnera une représentation unique demain soir au Casino du Liban.

02/03/2018

À l’initiative de Magic Box et 2U2C, Jean-Marie Bigard se produira demain, samedi 3 mars, sur la scène du Casino du Liban. Il y présentera Il était une fois Jean-Marie Bigard : le spectacle de ma vie, une vingtaine de sketches, un best of tiré de l’ensemble de son répertoire.
« Une manière de décliner mon CV, ou encore mon identité à un public que je rencontre pour la première fois », affirme en toute simplicité l’humoriste français, joint par téléphone quelques jours avant son arrivée à Beyrouth.
La voix est éraillée mais chaleureuse. Le propos mesuré, alors qu’on s’attendait à des outrances provocatrices. Et s’il est le premier à qualifier son humour de « grossier », il réfute les termes de « vulgaire » et d’« obsédé » que ses détracteurs lui accolent. « C’est vrai que je parle cru, que j’appelle un chat un chat, mais c’est tout simplement parce que je parle de la nature humaine dans sa vérité toute nue. Alors, évidemment, ce n’est jamais loin de la culotte… Mais ça n’empêche pas la poésie. C’est du Bigard quoi ! »

Lire  la suite

اضف رد