الرئيسية / أخبار الاقتصاد /
ÉCONOMIE : Brèves monde

ÉCONOMIE : Brèves monde

OLJ
12/06/2017

Arabie saoudite
Le prix des cigarettes et des boissons énergétiques double
Le prix des cigarettes et des boissons énergétiques a doublé, et celui des boissons gazeuses a augmenté de 50 %, hier en Arabie saoudite, qui introduit ses premières taxes sur des biens de consommation pour compenser le recul des revenus pétroliers.
Les Saoudiens ont jusqu’ici joui de l’absence totale de taxes, mais la chute depuis la mi-2014 du prix du baril a poussé les autorités à chercher d’autres sources de revenu. Le royaume a depuis réduit les subventions des carburants et d’autres produits et a momentanément suspendu des primes accordées aux fonctionnaires.
Ces taxes ont été introduites dans le cadre d’un accord des six membres du Conseil de coopération du Golfe (Arabie saoudite, Bahreïn, Émirats arabes unis, Oman, Qatar et Koweït). Ils sont convenus d’une TVA de 5 % sur certains produits de consommation courante à partir de 2018

Iran

Une compagnie finalise l’achat de 30 Boeing
La compagnie aérienne iranienne Aseman a annoncé samedi avoir finalisé un accord pour l’achat de 30 Boeing 737 MAX, pour une valeur de 3 milliards de dollars, avec l’option d’en acheter 30 supplémentaires. Le contrat, annoncé en avril, a été signé lors d’une cérémonie à Téhéran et la livraison des 30 premiers avions est prévue entre 2022 et 2024
« Je me réjouis que nous puissions (…) mettre à niveau la flotte » afin de lui permettre de « s’imposer sur le marché régional », s’est félicité le ministre iranien du Travail, Ali Rabii, cité par l’agence ISNA. La vente doit être validée par le Trésor américain (OFAC).
Cet accord pourrait cependant être remis en question si le président américain Donald Trump mettait à exécution ses menaces de réimposer des sanctions à l’Iran. En 2015, l’accord sur le nucléaire entre l’Iran et les grandes puissances, dont les États-Unis, a permis la levée d’une partie des sanctions internationales imposées à l’Iran, autorisant notamment la vente d’avions

Tchad
Accord avec les sociétés pétrolières sur un contentieux fiscal
Le Tchad, victime de la chute des prix du pétrole, a annoncé un accord pour régler un contentieux fiscal avec un consortium de sociétés pétrolières et prolonger leur permis d’exploitation du bassin de Doba (Sud). L’accord, rendu public samedi, a été signé vendredi à Ndjamena entre le gouvernement et le consortium dirigé par Esso, filiale d’Exxon (États-Unis). « Il consiste à arrêter toute poursuite (contre le consortium) et à proroger le permis d’exploitation d’Esso jusqu’en 2050 pour lui permettre de développer une nouvelle technologie », a indiqué à l’AFP le ministre du Pétrole, Béchir Madet.
Le 6 octobre, la justice tchadienne avait condamné ce consortium, initialement composé d’Esso, Petronas (Malaisie) et Chevron (États-Unis), à de très lourdes amendes pour des taxes non payées. Le jugement mentionnait la somme de 67,32 milliards d’euros. Chevron a été remplacée par la Société des hydrocarbures du Tchad au sein de ce consortium

Acier
La Chine proteste contre des mesures de l’UE
La Chine a énergiquement protesté vendredi contre l’imposition par l’Union européenne de nouvelles mesures antidumping contre certains de ses produits sidérurgiques, que Pékin considère comme injustifiées et irréfléchies. « La Chine met fortement en doute la légitimité et la légalité de la décision de la Commission européenne », a déclaré dans un communiqué un responsable du ministère chinois du Commerce, Wang Hejun
La Commission européenne a annoncé vendredi des mesures compensatoires sur des produits chinois qu’elle accuse de bénéficier de subventions publiques entravant la libre concurrence. La production d’acier, en surcapacité mondiale, est un secteur très surveillé par l’UE, qui a déjà pris plus de 40 mesures de défense commerciale, dont la dernière début avril

اضف رد