الرئيسية / أخبار الاقتصاد /
ÉCONOMIE Brèves monde

ÉCONOMIE Brèves monde

 

OLJ
10/05/2017

Mexique
L’inflation au plus haut depuis 2009
L’inflation au Mexique a augmenté en avril de 0,12 % sur un mois et de 5,82 % sur un an, son plus haut niveau depuis 2009, a annoncé hier l’Institut national des statistiques. La deuxième économie d’Amérique latine n’avait pas connu une telle inflation depuis mai 2009, où la hausse des prix à la consommation avait atteint 5,98 % sur un an. Depuis le début de l’année, les Mexicains ont subi l’augmentation du prix des produits importés mais aussi une forte hausse des prix des carburants décidée par le gouvernement début janvier. Plusieurs experts consultés par la banque centrale anticipent une inflation de 5,70 % en fin d’année
Pour limiter la hausse des prix, la banque centrale mexicaine a relevé son taux directeur en mars à 6,50 %, son plus haut niveau en huit ans
L’économie mexicaine, qui subit les incertitudes liées au futur de sa relation commerciale avec les États-Unis, a enregistré une croissance de 0,6 % au premier trimestre de l’année

commerce
La victoire de Macron, une « bonne nouvelle » pour l’Asie, selon le FMI
L’élection d’Emmanuel Macron à la présidence française est une « bonne nouvelle » pour l’économie asiatique dépendante des exportations car elle dissipe les inquiétudes sur la montée du protectionnisme en Europe, a déclaré hier un responsable du Fonds monétaire international (FMI)
Le directeur du FMI pour l’Asie-Pacifique, Changyong Rhee, s’est dit plus optimiste pour le commerce international après la victoire de M. Macron face à la candidate d’extrême droite Marine Le Pen, qui défend le protectionnisme nationaliste
« Si vous m’aviez interrogé (sur le protectionnisme) il y a trois ou six mois, j’aurais probablement répondu que j’étais très sérieusement inquiet des tensions commerciales dans l’économie internationale », a-t-il dit à la presse à Singapour, lors de la présentation du plus récent rapport régional sur les perspectives économiques de l’Asie-Pacifique. « Maintenant, je me sens un peu mieux », a-t-il poursuivi, évoquant la présidentielle française ainsi qu’une rencontre le mois dernier entre le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping. « Le résultat de l’élection française démontre que l’ouverture du commerce international et la mondialisation sont une bonne chose, et cela réduit les incertitudes dans la zone euro », a-t-il ajouté

اضف رد