ÉCONOMIE : Brèves Liban

 

OLJ
24/08/2017
Finance

Abdel-Hafiz Mansour réélu vice-président d’Egmont Goup
Le secrétaire général de la Commission d’enquête spéciale (CSI) de la Banque du Liban (BDL), Abdel-Hafiz Mansour, a été réélu pour la deuxième fois consécutive, en juillet, au poste de vice-président du réseau international d’intelligence financière Egmont Group, a annoncé hier un communiqué. Quelque 156 unités d’intelligence financière sont membres d’Egmont Group, dont la principale mission est d’améliorer la coopération internationale en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. M. Mansour a également été élu représentant des unités d’intelligence financière de la zone MENA.
Les auteurs du communiqué ont par ailleurs indiqué que le Liban et la Tunisie avaient remporté le prix d’excellence décerné par la Banque mondiale et l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime, puisque les deux pays ont collaboré pour le recouvrement des fonds détournés par l’ancien régime tunisien.

Piratage
La BDL met en garde contre la circulation de faux mails en son nom
La Banque du Liban a mis en garde hier dans un communiqué les internautes contre la circulation de faux mails en son nom demandant des informations sur des comptes bancaires appartenant à des individus et des sociétés au Liban. La BDL assure que ces mails sont « falsifiés », et qu’ils n’ont pas été émis par l’institution. « La BDL n’utilise jamais des courriers ou des mails pour obtenir des informations personnelles comme des numéros de compte, de cartes de crédit ou de code d’accès », a ajouté le service de presse de la Banque centrale. Ce dernier a en outre précisé à L’Orient-Le Jour que ces mails « pirates » ont commencé à circuler « il y a environ deux semaines. »

Rapport
Fransabank relève une amélioration de l’économie réelle à fin juin
L’économie réelle a enregistré une amélioration sur les six premiers mois de 2017 reflétant une hausse de la demande sur le marché local, a estimé la Fransabank dans son dernier rapport semestriel sur l’économie libanaise. Ses auteurs anticipent également une amélioration de la croissance d’ici à la fin de l’année. Cette dernière devrait atteindre 2 à 2,5 % en 2017, selon les prévisions du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, citées dans le rapport.
La Fransabank souligne notamment l’amélioration des performances dans certains secteurs comme l’immobilier, marqué par une hausse du nombre de transactions immobilières (+12,5 % à 33 584 transactions) au premier semestre, comparé à la même période en 2016, ou encore le tourisme – augmentation du nombre de touristes (+14,2 % à 826 129 touristes) et de leurs dépenses (+6 %). Les auteurs du rapport citent également la hausse des actifs du secteur bancaire (+9,4 %, à 208,2 milliards de dollars) ou encore des dépôts du secteur privé (+8,5 % à 167,7 milliards de dollars) à fin juin, comparé à la même période un an plus tôt.
Néanmoins, les auteurs du rapport pointent du doigt la détérioration des finances publiques, marquées par la hausse de la dette publique à fin juin, comparé à la même période un an plus tôt (+4,9 % à 76,5 milliards de dollars)

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*