الرئيسية / أخبار الاقتصاد /
ÉCONOMIE Beyrouth, 11e ville la plus chère du monde pour les expatriés, selon EuroCost International

ÉCONOMIE Beyrouth, 11e ville la plus chère du monde pour les expatriés, selon EuroCost International

Beyrouth conserve sa place de ville la plus chère du Moyen-Orient pour les expatriés, devant Doha Hassan Shaaban/Reuters

LIBAN – CLASSEMENT
OLJ
04/03/2017
Comme en 2016, Beyrouth occupe le 11e rang du classement annuel, réalisé par le bureau d’études EuroCost International, des villes les plus chères du monde pour les expatriés
Beyrouth conserve en outre sa place de ville la plus chère du Moyen-Orient, à deux places de Doha (13e comme en 2016). Les deux capitales sont les seules villes arabes du top 20 mondial. Les auteurs du classement constatent en revanche un recul des prix sur le marché de la location pour les expatriés en 2016 à Abou Dabi (21e mondial), Dubaï (22e) et Riyad (30e). Les trois villes perdent en effet respectivement deux, un et trois rangs au niveau mondial, mais restent dans le top 5 des villes arabes les plus chères
Relayé par le Lebanon this Week de la Byblos Bank, le classement se base sur une enquête qui évalue les prix moyens de location d’appartements – de deux ou trois chambres – dans les quartiers résidentiels préférés des expatriés, avant de convertir ce prix en euros. Selon les auteurs de l’étude, les prix du marché de la location pour les expatriés diffèrent dans plusieurs villes du monde de ceux pratiqués pour les populations locales. Enfin les appartements ou maisons retenus vont de la bonne qualité au standing supérieur
Au niveau mondial, Londres perd sa première place au classement des villes les plus chères – une position qu’elle occupait depuis quatre ans – au profit de Hong Kong (2e en 2016). Les auteurs de l’étude expliquent le recul de la capitale britannique – qui rétrograde à la 3e place au classement 2017 derrière Tokyo (2e) – à « la baisse de la livre sterling par rapport à l’euro, qui a perdu 13,5 % de sa valeur entre décembre 2015 et décembre 2016 » dans le sillage du Brexit. New York conserve sa 4e place par rapport à 2016, suivie par Luanda (5e) et San Francisco (6e), qui font également du surplace
La capitale du Soudan du Sud, Juba, gratte de son côté 3 places pour ravir la 7e place à Genève (8e). Moscou glisse de son côté d’un rang pour se retrouver en 9e position, tout comme Singapour qui ferme la marche du top 10.
À la 17e place au classement 2017, Osaka signe de son côté la plus grande progression du top 20 avec 5 rangs de mieux qu’en 2016

اضف رد