الرئيسية / أضواء على /
Le Kenya, des animaux, des arbres et des hommes

Le Kenya, des animaux, des arbres et des hommes

Les félins du parc national de Nairobi, à proximité de la ville. Photo C.H.

DESTINATION ÉMOTIONS
Ce n’est pas un carnet de voyage dans le sens exact du terme : il n’y a pas d’adresses, pas de numéros de rue ou de noms d’établissement. C’est plutôt un carnet d’émotions, une invitation au voyage à travers cinq sens, exacerbés, irrités, mais heureux. Et une constante : l’envie, irrépressible, de revenir. Régulièrement, « L’Orient-Le Jour » vous emmène, sans visa et sans ceinture de sécurité…
Carla Henoud | OLJ09/12/2017

Il existe des endroits bénis des dieux, si seulement les hommes n’y crachaient pas tout leur venin pour les détruire ou les transformer. Loin d’un monde de surconsommation où le plus grand, le plus cher, le plus haut se font la compétition tous les matins, la nature du Kenya est une magnifique thérapie. Une invitation à se déconnecter de tout le superflu et à s’immerger dans quelque chose de tellement plus vrai et saisissant. Face à cet immense silence, lorsque le jour se lève ou que le soleil se fond dans l’espace, les mots ne veulent plus dire grand-chose. Place est faite à la contemplation, une forme de prière, à chacun son Dieu, et l’humilité.
À Nairobi, capitale du Kenya, la misère et la surpopulation côtoient les tours modernes et les banlieues plus chics. La vie de nuit frôle la ville de jour, assourdissante, et les safaris habitent le silence puissant d’une nature carte postale. Les millions d’habitants se perdent dans les bidonvilles, et les milliers d’animaux sauvages – principalement les lions, léopards, éléphants, rhinocéros et buffles ……

Lire la suite

اضف رد