الرئيسية / أضواء على /
À l’Assemblée, les femmes ne sont là que pour la photo

À l’Assemblée, les femmes ne sont là que pour la photo

L’Assemblée la plus féminine de la Ve République a élu au suffrage universel 9 hommes aux postes-clés et aucune femme. Une belle occasion manquée

Par Jérôme Béglé
Modifié le 27/06/2017 à 17:00 – Publié le 27/06/2017 à 16:55 | Le Point.fr

L’égalité homme-femme est l’un des chantiers prioritaires du quinquennat naissant. Respectée à la lettre au gouvernement, la parité vient de subir un échec cinglant à l’Assemblée nationale. Certes, on y compte désormais 223 femmes, soit 38,6 % des 577 députés qui siègent au Palais-Bourbon, un record. Certes, le groupe La République en marche est le bon élève des partis représentés puisque près de 48 % de ses élus sont des femmes. Un autre record. Mais au moment d’attribuer les postes d’influence, la galanterie et les bonnes résolutions volent en éclats

André Chassaigne pour les communistes, Jean-Luc Mélenchon pour La France insoumise, Olivier Faure pour la Nouvelle Gauche (élus PS), Franck Riester et Stéphane Demilly (oui, deux hommes !) pour Les Constructifs, Marc Fesneau pour le MoDem, Richard Ferrand pour LREM et Christian Jacob pour Les Républicains viennent de prendre la tête de leur groupe politique. Vous ne rêvez pas : huit présidents pour sept groupes parlementaires et pas une présidente

Aux élues, les fonctions honorifiques

Au perchoir, les élus de La République en marche assuraient à tous les micros qui leur étaient tendus que le fauteuil serait attribué à une femme, que c’était le geste nécessaire qui achèverait de montrer que l’on quittait l’ère de la vieille politique. Faites ce que je dis et pas ce que je fais ! À bulletins secrets, les 308 élus qui devaient départager quatre candidats – deux hommes et deux femmes – ont accordé 159 voix à François de Rugy, nouveau titulaire du Perchoir... Bref tous les postes de pouvoir sont attribués à ces messieurs. Mesdames, vous n’aurez qu’à vous contenter des fonctions – honorifiques – de vice-présidente : il y en a six pour épauler le dur labeur du nouvel arbitre des débats de nos députés

À l’instant où les députés LREM faisaient leur choix, le compte Twitter @MacroninEnglish, animé par les Jeunes avec Macron en Grande-Bretagne, publiait une photo des élues de la majorité. Quel sens du timing

اضف رد