اخبار عاجلة

One Flew Over the Cuckoos’ Land’ : le Liban à vol d’oiseau d’Elio Sassine

 

Le 20/11/18

Par Lamia Sfeir Darouni

Dans ce livre illustré de plus de 150 photos, c’est une plongée aérienne du Liban prise par drone, que présente Elio Sassine, médecin psychiatre, photographe de passion, féru de randonnées, de balades et de belles rencontres. Des photos qui donnent à voir une diversité étonnante de paysages sous des aspects peu connus. Un livre qui cache également un autre engagement, toujours pour le Liban : celui de venir en aide aux enfants touchés par la guerre.

Sa passion de faire voler des drones, a été le moteur de cette nouvelle aventure qu’il entreprend depuis plusieurs années, en parallèle à son métier de médecin psychiatre. ‘‘Je n’ai jamais été un photographe professionnel, ni un artiste, tient à préciser le Dr. Sassine en riant. Ces photos, je les prenais pour mon plaisir au cours de mes ballades que j’effectuais au cœur de cette nature. Ma vraie passion était de faire voler des drones, de m’amuser et de faire des rencontres. Et depuis qu’ils sont dotés de caméras très performantes, l’idée de prendre des photos aériennes m’a traversé l’esprit’’. Accompagné alors de son ‘nouveau compagnon’, il va à la découverte de ces paysages, explore la richesse infinie de cette nature sauvage, survole les plaines, les monts et les vallées de son cher Liban. Et là, il capte la beauté d’un monde aux prises d’une urbanisation galopante, repère les mystères cachés des belles régions, immortalise des magnaneries abandonnées et des ruines anciennes livrées à elle-même. En ressortent des images atypiques, des géométries variables, des villages, des vallées, des montagnes méconnaissables. ‘‘Il faut bien se préparer à l’avance et prendre le temps de repérer les belles régions, explique Elio Sassine qui avoue avoir une passion pour les vieilles ruines et les paysages à caractère abstrait. Souvent je me réfère à Google map pour localiser les zones intéressantes à découvrir ce qui pourrait donner de belles photos vues du ciel. Mais parfois on découvre sur place autre chose, car ce que l’on capte d’en haut, n’a, la plupart du temps, rien à voir avec ce que l’on photographie au sol. Et c’est cela qui est intéressant. Il faut certes avoir l’œil au début, et par la suite apprendre à éditer et retravailler le cadrage et les couleurs des photos pour refaire sortir le meilleur de chaque paysage’’.

Ses coups de cœur immortalisés.
Dans ce livre illustré de plus de 150 photos, le lecteur découvre un festival de couleurs et de formes qui éclaboussent le regard, certaines très géométriques, d’autres plus fondues. Des photos qui sont de vrais tableaux, où le photographe y a mis, sa propre touche artistique, agrémentant chacune d’une phrase poétique qui révèle sa pensée et son imagination. ‘‘Mon but n’est pas d’expliquer chaque prise de vue ou de paysages, tient à préciser le docteur Sassine, mais plutôt de laisser le lecteur rêver et se laisser emporter par son imagination’’. Mais au-delà de la valeur artistique de ces photos, certaines primées internationalement, se cache un tout autre engagement : Celui du Dr Elio Sassine, qui œuvre en tant que vice-président de l’association APEG, l’association pour la protection de l’enfant de la guerre, créée en 1996, à la suite du bombardement israélien de Cana au Sud Liban. ‘‘Son but était de s’occuper des soins psychologiques et psychiatriques des enfants traumatisés par la guerre, explique le Dr Sassine. Nous avons créé des dispensaires de santé mentale gratuits au sud du Liban, puis à Beyrouth. Au fil des années, les centres se sont transformés en dispensaires de santé mentale. Aujourd’hui cette association s’occupe des pathologie mentale et psychiatrique de la population. Malheureusement, nous avons de plus en plus de mal à trouver les fonds nécessaires pour subvenir aux besoins de cette association. D’où l’idée d’offrir les bénéfices de la vente de ce livre au profit de l’APEG, pour permettre à plus d’enfants et d’adultes d’avoir accès aux soins, aux consultations, aux cliniques, gratuitement’’.

 

 

A savoir

‘One Flew Over The Cuckoo’s Land’, Elio Sassine
Rawiya Éditions

‘ONE FLEW OVER THE CUCKOO’S LAND’

Le livre de Elio ‘Sassine One Flew Over The Cuckoo’s land’ présente des photographies aériennes du Liban prises par drone et qui donnent à voir une diversité étonnante de paysages sous des aspects peu connus.

En ressortent des images atypiques, des géométries variables. Cet ouvrage cache également un autre engagement, toujours pour le Liban : celui de venir en aide aux enfants touchés par la guerre.

La signature de cet ouvrage est accompagnée d’une exposition de photos prises par Elio Sassine et d’une projection de vidéo.

‘ONE FLEW OVER THE CUCKOO’S LAND’, ELIO SASSINE (RAWIYA ÉDITIONS)

VERNISSAGE 28 NOVEMBRE 2018 A 18H00
BEIT BEIRUT
(81) 707716
JUSQU’AU 3 DECEMBRE 2018

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*