LIBAN Un temple du shopping, certifié « durable », inauguré hier à Verdun

DÉVELOPPEMENTCinq cents millions de dollars ont été investis dans le nouveau Mall du groupe ABC.

M. M. | OLJ
28/07/2017

L’ABC plante son décor à Verdun. L’établissement réalisé sur l’ancien site de l’école Carmel Saint-Joseph s’étend sur 50 000 mètres carrés (une fois et demie plus que celui d’Achrafieh). Derrière sa structure de béton, de verre et d’acier se cache un large panel d’enseignes internationales et locales. Disposé autour d’un atrium, le centre, qui s’étire sur quatre étages, compte 170 points de vente, un magasin de jouets de 900 mètres carrés; 11 salles de cinéma, une librairie, une parapharmacie et 29 restaurants et cafés, et un espace de 2 000 m2 pour les enfants et 1 700 places de parking sur cinq sous-sols. Le coût du projet s’élève à 500 millions de dollars, terrain inclus.
Fidèle à son mantra « Make Lebanon a better place », le groupe ABC s’est offert, en partenariat avec Baha’ Rafic Hariri Group, un bâtiment certifié LEED (Leadership in Energy and Environmental Design), système d’évaluation reconnu comme la marque internationale d’excellence pour les bâtiments durables. Il a été conçu par Calisson RTKL, bureau d’architecture basé à Seattle aux États-Unis, qui possède une expérience internationale dans le domaine des centres commerciaux. L’équipe mandatée pour bâtir le projet comprend l’entreprise MAN, société allemande spécialisée dans l’ingénierie et la construction, DG Jones (chef de projet), les consultants locaux Khatib & Alami et le bureau d’architecture A Consult de Dolly Debs Braïdi. « 85 % de l’espace a été loué. Le groupe Azadea occupe, à lui seul, 5 500 m2, soit 10 % du mall », indique Tania Ezzeddine, chef du département real estate et marketing, qui a mené avec Karine Nahas, responsable de la communication, la visite pour L’Orient-Le Jour. « Le nouvel établissement génère quelque 2 000 emplois », ajoute Mme Ezzeddine.
Au cœur d’un jeu de volumes et de perspectives, les commerces s’organisent autour d’un atrium, cœur authentique du mall et un des traits distinctifs du bâtiment. Quant au grand département, il s’étale sur une surface de 10 000 mètres carrés, entièrement aménagés par l’entreprise anglaise Kinnersley Kent Design.

Points forts
Et, comme l’art côtoie souvent la mode, l’établissement a invité les artistes Nada Zaineh, Roger Moukarzel, Nicolas Gebran, Élie Rizcallah à parer les vitrines de leurs installations, créées sur le thème « Hommage à la ville de Beyrouth ».
Au-delà de l’aspect commercial pur, l’un des points intéressants de ce mall est le jardin réalisé par l’architecte paysagiste Vladimir Djurovic. Concepteur du parc du musée Aga Khan à Toronto et de la place Samir Kassir dans le centre-ville de Beyrouth, Vladimir Djurovic a planté sur 1 800 mètres carrés des oliviers, des grenadiers, des citronniers, des jasmins, du basilic… Et, pour compléter le tableau, il a ajouté un bassin rempli de poissons. Observer leur ballet silencieux est un plaisir dont on ne se lasse pas. Le mall est aussi vert grâce aux panneaux photovoltaïques qui y sont installés. Autre point fort à souligner, les salles de cinéma sont dotées de rampes d’accès pour les handicapés.
Alors que le Grand Beyrouth compte déjà bon nombre de malls et que les souks du centre-ville peinent à trouver leur clientèle alors qu’ils sont conçus comme un lieu de vie, quelles sont les attentes, pour l’ABC Verdun, en termes de fréquentation? Tania Ezzeddine est optimiste. Elle souligne que les cartes de fidélité ont permis de géolocaliser 10 % des clients à l’ouest de Beyrouth. D’autre part, elle cite le chiffre de 12 millions de visiteurs par an pour les établissements ABC d’Achrafieh et de Dbayé, avant de conclure : « Il s’agit d’un projet commercial complet, dynamique et cohérent, qui mixe différentes activités et qui s’appuie sur des partenaires reconnus. Il ne nous reste qu’à attendre et voir. »

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*