LIBAN : Un professeur de l’AUB refoulé à l’aéroport de Los Angeles


Georges Saad détient des diplômes d’universités américaines et s’est rendu quinze fois aux États-Unis au cours de ces deux dernières années
OLJ

10/06/2017

Georges Saad, un professeur de l’Université américaine de Beyrouth (AUB), n’a pas pu assister à une conférence organisée par l’Institut de génie mécanique de San Diego aux États-Unis, parce qu’il a été refoulé à l’aéroport de Los Angeles. Il a été redirigé vers le Liban après quatre heures d’interrogatoire

M. Saad, 35 ans, a déclaré au quotidien new-yorkais The Post que la police a confisqué son téléphone portable et son ordinateur, et qu’il a dû soumettre ses mots de passe aux personnes qui l’ont interrogé. « La police m’a photographié et a pris mes empreintes. Je n’ai pas eu le droit d’avoir recours à un avocat ou d’entrer en contact avec ma femme qui s’inquiétait. J’ai été humilié », a-t-il dit.
Georges Saad détient un master de l’Université Johns Hopkins et un doctorat de l’Université de la Caroline du Sud. Il est chrétien et a de la famille aux États-Unis. Son refoulement dans un aéroport américain est le résultat des mesures extrêmes adoptées par l’administration du nouveau président US Donald Trump
Georges Saad s’est rendu quinze fois aux États-Unis durant les années 2015 et 2016
Les autorités américaines n’ont pas précisé pourquoi elles ont refoulé M. Saad
Réagissant au refoulement de Georges Saad, le bureau de l’AUB à New York a précisé au journal The Post que « l’université soutient son professeur ». « Nous comprenons et respectons les mesures de sécurité, mais nous sommes surpris et inquiets de la façon avec laquelle un membre de notre corps enseignant a été traité », note-t-on de même source

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*