LIBAN : Non, le patrimoine historique n’est pas à vendre !

 


PATRIMOINE
Préoccupée par la fréquence des pillages et le trafic illicite des biens culturels, l’Unesco a lancé hier, au Musée national de Beyrouth, une vaste campagne de sensibilisation.

13/12/2017

Halte au pillage des vestiges et richesses historiques. « À partir d’aujourd’hui, une campagne intitulée “The Heritage is not for sale” (al-hadara mich lil tijara) sera lancée via Facebook, YouTube, Twitter et durera six mois. Grâce à la coopération du ministère libanais de l’Information, le film appuyant la campagne, réalisé par Nancy Akl, sera diffusé sur toutes les chaînes de télévision », a annoncé hier Anne-Marie Afeiche, conservatrice du Musée national de Beyrouth, au cours d’une conférence de presse tenue au Musée national de Beyrouth par le ministre de la Culture Ghattas Khoury et le directeur du Bureau régional de l’Unesco Hamad al-Hamami, en présence du directeur général des antiquités Sarkis el-Khoury et du responsable des programmes culturels à l’Unesco Joe Kreidi.

Lire la suite

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*