LIBAN : L’USJ envoie un « signal fort » aux autorités françaises

La délégation de l’USJ conduite par le président de l’Hôtel-Dieu, le père Joseph Nassar.

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR
Le conseil stratégique de l’Université Saint-Joseph, réuni à Paris, invite la France à réinvestir massivement, sur les plans financier et académique, dans la francophonie.
Fady NOUN, à Paris | OLJ04/12/2017

Consacrer l’exception culturelle francophone qu’est le Liban, et en sauver les valeurs érodées par un pragmatisme venu de la mondialisation anglophone, tels sont certains des besoins et certitudes affirmés à l’occasion de la tenue à Paris du conseil stratégique de l’Université Saint-Joseph (30 novembre-1er décembre). Autour du recteur de l’USJ, Salim Daccache, se sont retrouvés notamment les ministres et anciens ministres Marwan Hamadé, Nayla Moawad, Tarek Mitri, Nasser Saïdi et Walid Daouk, une dizaine de vice-recteurs et de doyens de la grande université francophone de Beyrouth, ainsi que des personnalités du monde économique, à l’instar de Samir Assaf et Varouj Nerguizian, et les pères Victor Assouad, conseiller du supérieur général de la compagnie de Jésus, et Joseph Nassar, président de l’Hôtel-Dieu

Lire la suite

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*