LIBAN : La voie romaine de la cité de Tyr n’est pas une rue… mais une salle basilicale


La voie romaine est en réalité une salle basilicale, qui avait les fonctions d’un frigidarium et d’un centre de sociabilité.

PATRIMOINELe ministère du Tourisme a intérêt à mettre à jour ses brochures et intégrer les nouvelles données historiques sur la cité de Tyr.

10/11/2017

Sur le site d’al-Madina, où s’étendent les ruines de la cité antique de Sour, la mission franco-libanaise creuse le sol depuis 2008. Les résultats accumulés complètent (ou presque) l’image de la zone des thermes antiques et font surgir les ruines d’une mosquée fatimide et d’un martyrium.
Les récentes découvertes dans la zone des bains ont mené à une compréhension nouvelle de son architecture. Ainsi la voie romaine à colonnade double, considérée comme une rue à portiques par l’émir Maurice Chéhab, est en réalité « une salle couverte à trois nefs, datant de l’époque byzantine », affirme le spécialiste du Moyen-Orient antique Pierre-Louis Gatier, qui pilote la mission. « Elle était revêtue de mosaïque et de dalles de marbre. Or on ne fait pas rouler des chars sur un tel dallage……

Lire la suite

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*