LIBAN : Guterres presse le Liban d’appliquer Taëf, la 1559 et la déclaration de Baabda


NATIONS UNIES
L’arsenal militaire du Hezbollah et son engagement en Syrie inquiètent toujours le secrétaire général de l’ONU.
de notre correspondante aux Nations unies, Sylviane ZEHIL | OLJ30/11/2017

Le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, est revenu à la charge au sujet des armes du Hezbollah et du danger qu’elles font peser sur le Liban. Dans son rapport cyclique sur la mise en œuvre de la résolution 1701 du Conseil de sécurité (2006) et sur la prolifération des armes « non autorisées », le chef de l’ONU ne s’est pas contenté cette fois d’appeler à la mise en application de cette résolution, mais a pressé le gouvernement de mettre en œuvre également la 1559 (2004) ainsi que l’accord de Taëf, qui prévoient le désarmement et la dissolution de toutes les milices…..

Lire la suite

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*