LIBAN : Ce qui se cache derrière l’escalade de Baabda…

ÉCLAIRAGE
Philippe Abi-Akl | OLJ16/11/2017

Le président de la République, Michel Aoun, a affirmé hier devant ses hôtes que le Premier ministre démissionnaire Saad Hariri était détenu en Arabie saoudite, qualifiant cet acte d’agression contre le Liban, lequel fera tout ce qu’il faut, y compris au niveau des capitales de décision, pour réclamer la libération du président du Conseil et son retour au Liban.

Le Premier ministre Saad Hariri n’a pas attendu longtemps avant de répondre au président de la République en assurant, via Twitter, qu’il était sain et sauf et qu’il retournait au Liban, comme il l’avait promis. La famille Hariri a également répondu au chef de l’État, assurant à son tour que les propos relatifs à sa détention sont faux.

Quoi qu’il en soit, la position du chef de l’État a créé la surprise, dans la mesure où le retour de Saad Hariri était attendu avant dimanche, selon des sources de retour de Riyad. L’escalade du Liban officiel en a étonné plusieurs, aussi bien dans les milieux diplomatiques que politiques.

À titre d’exemple, les Forces libanaises (FL) ont fait part de leur étonnement face à ce durcissement de ton à l’heure où la crise était réglée en douce. Les milieux FL ont également été stupéfaits par les informations selon lesquelles Baabda envisageait de faire appel à l’ONU pour la libération de Saad Hariri et sa famille.

Lire la suite

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*