LIBAN : Attentat de 1983 contre les marines : Pence accuse le Hezbollah et l’Iran

Mike Pence, lors de la commémoration de l’attentat de 1983 contre les marines, hier, à Washington. Mark Wilson/Getty Images/AFP
TERRORISME
OLJ24/10/2017

Le vice-président américain Mike Pence a accusé hier le Hezbollah d’être à l’origine de l’attentat contre la caserne des marines à Beyrouth en 1983, qui avait fait 241 tués.
« Le bombardement des casernes de Beyrouth était une salve d’ouverture dans une guerre que nous avons menée depuis – la guerre mondiale contre la terreur », a affirmé M. Pence lors d’une cérémonie de commémoration de l’attentat, à Washington.
« Cet acte brutal a été perpétré par le Hezbollah, et sous le président Trump, nous avons redoublé notre engagement à paralyser le réseau terroriste du Hezbollah », a poursuivi M. Pence.

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*