Leur califat est mort, pas encore enterré

COMMENTAIRE
Anthony SAMRANI | OLJ21/10/2017

Comment racontera-t-on aux générations futures l’histoire terrible du califat de l’État islamique (EI)? Comment leur expliquera-t-on que quelques milliers d’endoctrinés ont réussi à faire trembler tout le Moyen-Orient et à remettre en cause des frontières presque centenaires ? Comment leur expliquera-t-on qu’un mouvement jihadiste prônant une révolution passéiste ait pu maîtriser avec autant d’intelligence tous les codes de la communication moderne, au point de recruter des dizaines de milliers d’hommes et de femmes venus des quatre coins de la planète ? Comment leur expliquera-t-on que ces jeunes en quête de sens, de reconnaissance et de sensation étaient prêts à mourir pour construire ce qu’ils pensaient être une société idéale, précédant le temps de l’apocalypse ? Comment leur expliquera-t-on, enfin, qu’il aura fallu trois ans de bombardements intensifs et d’alliances contre nature, provoquant la fuite des populations et la destruction de plusieurs grandes villes de l’histoire arabe, pour venir à bout de ce califat 2.0, à cheval entre la Syrie et l’Irak ?……

Lire la suite

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*