Le vin est apparu il y a plus de huit mille ans dans le Caucase

Des vendangeurs à l’œuvre dans le domaine de Saint-Véran à Chasselas, en France. Philippe Desmazes/AFP


PENDANT CE TEMPS, AILLEURS…

De nouvelles découvertes archéologiques, en Géorgie, font remonter la viticulture à près de dix siècles plus tôt qu’estimé auparavant.
OLJ15/11/2017

Les origines de la viticulture remontent à plus de huit mille ans, soit près de dix siècles plus tôt qu’estimé auparavant, ont révélé des résidus retrouvés dans des poteries néolithiques mises au jour en Géorgie, dans le sud du Caucase.
Les plus anciens indices chimiques de la production de vin dataient jusqu’alors de 5 400 à 5 000 ans avant l’ère chrétienne dans les montagnes de Zagros, en Iran, ont précisé des scientifiques, dont la découverte a été publiée lundi dans les Comptes-rendus de l’académie américaine des sciences (PNAS). Leurs fouilles se sont concentrées sur deux sites riches en poteries du début du néolithique, datant de 8 100 à 6 600 ans, Gadachrili Gora et Shulaveris Gora, situés à une cinquantaine de kilomètres de la capitale géorgienne Tbilissi.

Plus de 10 000 variétés…

Lire la suite

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*