Le Liban depuis l’assassinat de Rafic Hariri en 2005

 


Devant les juges du Tribunal spécial pour le Liban, à La Haye, une maquette du quartier de Beyrouth ou fut assassiné, le 14 février 2005, Rafic Hariri. Archives AFP
REPÈRERappel des événements depuis l’assassinat en 2005 de Rafic Hariri, père du Premier ministre démissionnaire.

OLJ/AFP
04/11/2017

Le Liban, dont le Premier ministre Saad Hariri a annoncé sa démission, samedi, depuis Riyad, est fragilisé par des crises politiques et subit les lourdes conséquences de la guerre qui ravage la Syrie voisine, notamment en raison du soutien du Hezbollah chiite au régime de Bachar el-Assad.
Rappel des événements depuis l’assassinat en 2005 de Rafic Hariri, père du Premier ministre démissionnaire.

 

– Assassinat de Rafic Hariri –

Le 14 février 2005, l’ex-Premier ministre Rafic Hariri est tué dans un attentat à Beyrouth, qui fait au total 23 morts et plus de 220 blessés.
L’opposition accuse le régime syrien d’être derrière l’assassinat, et exige le retrait des troupes syriennes du pays. Damas nie toute implication.
De nombreuses personnalités, principalement antisyriennes, seront visées par des attentats.
Le 14 mars, plus d’un million de personnes manifestent à Beyrouth contre la tutelle syrienne.

 

– Retrait syrien –

Le 26 avril 2005, les derniers soldats syriens quittent le Liban après 29 ans de présence, sous la pression de la colère populaire, de l’opposition et de la communauté internationale. Les effectifs syriens avaient culminé à 40.000 hommes.

 

– Conflit Israël/Hezbollah…. –

Lire la suite

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*