La Libanaise Niveen Khashab, le génie chimique au service du traitement du cancer (vidéo)

La chimiste et chercheuse libanaise, Niveen Khabshab

PortraitRencontre avec une jeune femme qui veut faire de son parcours personnel un modèle pour les jeunes filles du Moyen-Orient

OLJ/France 24
22/05/2017

 

Niveen Khabshab, 35 ans et mère de trois enfants, est à l’origine d’une petite révolution. Cette chercheuse libanaise est en train de révolutionner le traitement contre le cancer grâce à des nanoparticules capables de détruire uniquement les cellules cancéreuses

Mais derrière une brillante carrière de chimiste, se cache un long combat pour accéder à l’éducation. Aujourd’hui cette Libanaise veut faire de son parcours personnel un modèle pour les jeunes filles du Moyen-Orient. Elle a pour cela renoncé à une carrière aux Etats-Unis pour s’établir en Arabie saoudite. Car “pour vraiment changer les choses, c’est ici qu’il faut être. Il faut être au cœur des choses pour pouvoir les changer efficacement”, dit-elle

Niveen Khabshab est aujourd’hui chercheuse dans le centre scientifique du King Abdullah University of Science and Technology (KAUST). Elle est la lauréate pour la région Afrique / Etats arabes de l’édition 2017 du “Prix pour les femmes et la science”, attribué en octobre 2016, par la Fondation L’Oréal et l’Unesco. Elle a été récompensée pour ses recherches sur les matériaux hybrides intelligents destinés à améliorer le ciblage des médicaments.

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*