La figure de Jean d’Ormesson dépasse très largement le milieu littéraire

Dans un tchat, la journaliste au « Monde » Ariane Chemin a répondu à vos questions à la suite de la mort de l’écrivain et académicien, mardi.

LE MONDE |  • Mis à jour le 

(FILES) This file photo taken on January 31, 2017 shows French author and member of the Academie Francaise (French Academy) Jean d’Ormesson posing during a photo session in Paris. Writer Jean d’Ormesson died in the night at the age of 92, his daughter said on December 5, 2017. / AFP / JOEL SAGET

Aristocrate, écrivain, journaliste, académicien, Jean d’Ormesson était un phénomène français. La journaliste au Monde Ariane Chemin est revenue, dans un tchat, sur la vie et l’œuvre de « Jean d’O. », mort dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 décembre à l’âge de 92 ans.

Lire aussi :   Jean d’Ormesson, 6 épisodes pour décrire une certaine France

BonjourArianne : Comment décrire Jean d’Ormesson à ma fiancée qui ne le connaît pas ?

Très bonne question ! Je dirais : un écrivain très prolixe, plus connu aujourd’hui par son nom, son sourire, ses yeux bleus que par le titre de ses ouvrages, académicien assidu, homme très cultivé et qui refusait absolument l’idée d’être ringardisé. N’oublions pas que Julien Doré s’est fait tatouer sur l’épaule le nom de « Jean d’O. », comme tout le monde l’appelle affectueusement.

Tapatoudi : En quoi la mort de Jean d’Ormesson mérite-t-elle un live ?

Jean d’Ormesson, c’est la fin d’une époque. C’est un personnage extrêmement populaire, beaucoup de ses amis disaient de son vivant que c’était « un monument national ».

Incompréhension : « Jean d’O. » et ce live ne sont-ils pas plutôt le symbole d’un milieu littéraire parisien fermé sur lui-même ?

La figure de Jean d’Ormesson dépasse très largement le milieu littéraire ! C’est devenu un personnage, regardez le nombre de « unes » d’hebdomadaires qu’il a faites récemment. Tous les candidats de droite à la présidentielle ont rêvé de son soutien. Il fait partie du paysage médiatique, il adorait se produire à la télévision.

Fred : Comment expliquer une telle unanimité pour Jean d’Ormesson ?

Jean d’Ormesson a grandi, vécu et vieilli avec les Français. Il est devenu très populaire grâce à l’émission « Apostrophes ». Bernard Pivot dit toujours qu’il détient le record du nombre d’invitations à son émission sur la littérature. C’est surtout un écrivain de l’optimisme et du bonheur, jamais dans la nostalgie, et en cette période troublée, les lecteurs, auditeurs et téléspectateurs adorent ça.

Lutz Unterschreiner : La célébrité de Jean d’Ormesson était-elle uniquement franco-française ou dépassait-elle nos frontières ?

Chaque ouvrage de Jean d’Ormesson se vendait à plus de 200 000 exemplaires mais rarement hors de France. Seuls deux de ses romans ont été traduits en anglais au milieu des années 1970. « Jean d’O. » ne s’exportait pas, ce sont des Français qui en raffolent.

Lire la suite

 

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*