IDÉES : Les leçons de l’ingénierie d’équilibre de Fouad Chéhab

Le président de la République arabe unie Gamal Abdel Nasser (2e à g.) et le président libanais Fouad Chéhab (1er à d.) lors de leur rencontre à la frontière libano-syrienne en 1958.

COMMENTAIRE
Hyam MALLAT | OLJ18/11/2017

La démission télévisée depuis l’Arabie saoudite du président du Conseil, Saad Hariri, le 4 novembre, et son absence prolongée depuis ont remis sur le devant de la scène le problème récurrent des allégeances aux politiques des axes d’influence régionaux. Ces dernières portent en elles la déstabilisation politique et sécuritaire du Moyen-Orient et pèsent toujours plus lourdement sur la scène locale libanaise.

Mais cela n’est pas chose nouvelle. En effet, dans notre pays, un phénomène de porosité sociale et politique établit instantanément les problèmes à un niveau de tension interrégionale. Dès lors, les politiques étrangère et intérieure se trouvent prises dans un système d’allégeance trouvant ses fondements dans des idéologies, des tendances et des appartenances pluricommunautaires aboutissant à des antagonismes significatifs. Dans ce contexte, il paraît judicieux de tirer profit de l’exemple de la politique d’équilibre telle que pratiquée sous la présidence de Fouad Chéhab (1958-1964).

Prospérer à l’écart des antagonismes
Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la guerre froide – qui divise les pays arabes alliés à l’Occident (Arabie saoudite, Irak, Jordanie, Liban…) et ceux de l’Union soviétique (Syrie, Égypte) – et la première guerre israélo-arabe de 1948 conduisent à des changements profonds dans la scène diplomatique régionale : coups d’État en Syrie dès 1949, révolution égyptienne en 1952, arrivée de Nasser au pouvoir, nationalisation du canal de Suez et débarquement franco-britannique en Égypte (1956), et plus généralement la montée des nationalismes arabes et l’émergence de personnalités politiques issues de révolutions et l’explosion de la question palestinienne…

Lire la suite

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*