Et si j’étais elles

 

 

Celeste Barber en Beyoncé, à l’occasion du 4th of July. Capture d’écran de son compte Instagram.

HOT(ON)LINE
Carla Henoud | OLJ05/10/2017

Qui n’a pas rêvé d’avoir un corps de reine, une attitude de star et un regard langoureux, en toutes circonstances ? Être belle, séduisante, au naturel, à peine réveillée, pas encore brossée, en sortant trempée de la piscine, à la cuisine, au sport, en faisant le grand écart avec le sourire, en portant son bébé qui pleure, également avec le sourire. Bref, reproduire les gestes de la vie quotidienne des stars, faire comme elles le font si bien, être et rester comme elles, sublimes, tellement parfaites tout le temps qu’elles en deviennent irréelles…

Celeste Barber, actrice australienne, épouse et mère, est devenue une « sensation sur internet ». En 2015, elle avait démarré ce qu’elle a baptisé #celestechallengeaccepted. Une série de photos postées sur son blog et son compte Instagram, où elle se met en scène en prenant la pose des célébrités et des « gens riches ». En quelques mois, et avec un humour intelligent et une autodérision sans complexe, elle avait conquis 182 000 personnes. Aujourd’hui, elle est suivie par 2,5 millions de fans qui ne se lassent pas de ses clichés-anecdotes, ses récupérations dans lesquelles elle imite tour à tour Gigi Hadid, Beyoncé, Kendall Jenner, Bella Hadid, Kim Kardashian, Miranda Kerr ou encore Gisele Bündchen, exactement telles qu’elles paraissent sur des photos postées sur leur compte Instagram. Parmi ses fans, on compte aujourd’hui Robbie Williams, Ashton Kutcher, George Takei, Cindy Crawford et même Kris Jenner.
Cette petite blague entre amis est devenue un véritable phénomène sur les réseaux sociaux. Barber se moque gentiment des autres et d’elle-même. Pas de cynisme, de jalousie ou d’ironie. Pas de méchanceté. Juste de l’humour auquel de nombreuses femmes s’identifient. « Les gens prennent tout ça trop au sérieux, ils sont obsédés par les célébrités, les gens riches, les privilégiés et les blogueurs qui, tous, pensent qu’ils font des choses normales. Mais Kim Kardashian qui pose sur un tas de saletés, qui fait vraiment ça dans la vie ? » avait-elle déclaré au Daily Mail Australia.


Enceinte, en train de donner le biberon, de se raser les aisselles, en voiture, faisant du sport, en plein baiser langoureux avec son (très beau) mari Maori, les imitations de Celeste Barber continuent de faire rire aux larmes ses très nombreux aficionados. Et on en redemande. Au quotidien

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*