ÉCONOMIE : Plus d’un tiers des ménages libanais dans la pauvreté en 2015


Moins d’un sixième de la population du pays du Cèdre (13,2 %) était satisfaite de son niveau de vie en 2015, selon un rapport dévoilé hier. Photo P.H.B.
RAPPORTC’est la Békaa qui a compté le pourcentage le plus élevé de familles défavorisées, selon une étude réalisée par le Centre consultatif d’études et de documentation.

02/03/2018
Plus d’un tiers des ménages libanais (36,3 %) vivaient dans la pauvreté en 2015 et étaient incapables de subvenir à leurs besoins vitaux, tandis que la moitié des familles (50,5 %) éprouvaient des difficultés pour y parvenir. Enfin, moins d’un sixième de la population du pays du Cèdre (13,2 %) était satisfait de son niveau de vie.
C’est ce constat, cinglant, qui a été mis en avant dans une étude statistique intitulée « Les conditions de vie des ménages au Liban en 2015 : résultats et indicateurs généraux et régionaux », réalisée par le Centre consultatif d’études et de documentation. Fondé en 1988, ce centre de recherches privé est spécialisé notamment dans les questions socio-économiques, précise son site internet. Le centre affirme de plus accorder une « attention particulière » à l’évolution de la politique des États-Unis ou encore des relations entre les mondes arabe et musulman et l’Occident, en « mettant l’accent sur les questions liées à la Palestine et la résistance ».
Les résultats de l’étude – qui avaient déjà été en partie dévoilés par le quotidien al-Akhbar, proche du Hezbollah – ont été officiellement présentés hier après-midi lors d’une conférence organisée au siège de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), à Beyrouth, selon un communiqué.

Échantillon de 6 000 familles…..


Lire la suite

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*