ÉCONOMIE : Les employés de banque au Liban réclament une réunion du comité de l’indice des prix

SALAIRE MINIMUM

OLJ
26/09/2017

La Fédération des syndicats des employés de banque au Liban a appelé hier, dans un communiqué relayé par l’Agence nationale d’information, le ministre du Travail, Mohammad Kabbara, à convoquer le comité de l’indice des prix en vue de réviser le montant du salaire minimum, qui est fixé à 675 000 livres (450 dollars) depuis 2012.
Cet organe consultatif permet au ministère de réunir, au moins une fois par an, syndicats et organisations patronales afin d’émettre des recommandations au Conseil des ministres concernant le niveau des salaires ou le coût de la vie.
Sa dernière réunion, en août 2016, n’avait pas permis aux participants de trouver un terrain d’entente. Le débat sur la hausse du salaire minium est régulièrement remis sur le tapis par l’Union nationale des syndicats des travailleurs (Fenasol), qui préconise de le relever à 1,2 million de livres (800 dollars).
En parallèle, la Fédération des syndicats des employés de banque s’est réjouie de la décision vendredi par le Conseil constitutionnel de renvoyer au Parlement la loi sur les mesures fiscales qui devaient financer la grille des salaires – loi n° 45 entrée en vigueur le 21 août. La Fédération a également exprimé son soutien aux douze employés de Saradar Bank licenciés début août dans des conditions critiquées par la Confédération générale des travailleurs du Liban (CGTL) mais qualifiées de « normales » par la direction de la banque.

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*