اخبار عاجلة

ÉCONOMIE : `Les Brèves de l’ OLJ

OLJ
10/01/2017

Inspection mécanique : un comité syndical suivra l’avancée des travaux du gouvernement
La Fédération des syndicats du transport a décidé hier, lors d’une réunion exceptionnelle au siège de la Confédération générale des travailleurs au Liban (CGTL) à Beyrouth, de créer un comité restreint chargé de suivre l’application de l’accord conclu le 19 décembre avec le président de la République Michel Aoun, qui avait mis fin à leur mouvement de protestation.
Les syndicats des transports terrestres avaient bloqué l’accès aux quatre centres d’inspection mécanique du pays (Hadeth, Saïda, Zahlé et Zghorta) entre le 17 octobre et le 20 décembre, pour réclamer la nationalisation des centres et l’annulation des résultats de l’appel d’offres pour leur gestion et leur modernisation. Ce dernier avait été remporté en juillet dernier par la joint-venture Autospect/SGS mais l’exécution de son contrat avec le ministère de l’Intérieur reste suspendue depuis une décision rendue fin août par le Conseil d’État suite aux recours de trois candidats malheureux.
Lors de sa première réunion, mercredi dernier, le Conseil des ministres a chargé un comité interministériel de réexaminer l’appel d’offres.

Les agriculteurs du Sud réclament une médiation de Aoun sur les agrumes
Le président du Rassemblement des agriculteurs du Sud-Liban, Abdel-Mohsen el-Husseini, a appelé hier les autorités libanaises à leur « ouvrir des marchés étrangers », avant d’ajouter espérer « que les visites du président de la République Michel Aoun en Arabie saoudite (où il est arrivé hier pour un séjour de 48 heures), puis au Qatar (jeudi et vendredi), porteront sur les difficultés des agriculteurs du Sud-Liban, qui ont toujours compté sur les marchés des pays du Golfe pour écouler leurs marchandises ».
« Les agriculteurs cumulent quotidiennement d’énormes pertes en raison de la baisse des prix sur le marché national, et de la fermeture de la route reliant Deraa (Syrie) à la Jordanie qui rend impossible l’exportation de leurs marchandises vers les pays du Golfe », a rappelé M. Husseini, qui s’exprimait lors d’une tournée des plantations d’agrumes et de bananes dans la région d’al-Qassamiya.
Les exportations libanaises d’agrumes ont baissé de 40 % entre 2012 et 2015, à 12 millions de dollars. Sur les onze premiers mois de 2016, la valeur totale des exportations d’agrumes était de 9 millions de dollars.

Russie
Exportations record de gaz vers l’Europe en 2016, selon Gazprom
La Russie a exporté une quantité record de gaz vers l’Europe et la Turquie en 2016, à 179,3 milliards de m³, en dépit de la volonté de l’UE de réduire sa dépendance aux hydrocarbures russes, a indiqué hier le géant public Gazprom. Ce volume est en hausse de 12,5 %, soit 19,9 milliards de m³, par rapport à 2015, a précisé le groupe public, qui détient le monopole des exportations par gazoducs. Gazprom avait déjà estimé fin décembre qu’il avait couvert près du tiers de la consommation du continent américain l’année dernière, une part de marché également sans précédent.

Venezuela
Augmentation de 50 % du salaire minimum
Le très impopulaire président socialiste, Nicolas Maduro, a annoncé dimanche une nouvelle hausse du salaire minimum de 50 % au Venezuela, un pays qui connaît une inflation vertigineuse.
Le salaire minimum s’élèvera désormais à un peu plus de 40 000 bolivars (60 dollars au plus haut taux de change officiel, ou 12 dollars au marché noir), a décrété M. Maduro. « Pour bien commencer l’année, j’ai décidé d’augmenter le salaire minimum », a déclaré le chef d’État vénézuélien pendant son émission hebdomadaire à la télévision nationale.
L’an dernier, le salaire minimum avait déjà été augmenté par le président de 30 % en avril, puis de 40 % en octobre.

Investissement
McDonald’s cède ses activités en Chine pour 2,08 milliards de dollars
Le géant du fast-food McDonald’s, confronté à une féroce concurrence, va vendre 80 % de ses opérations en Chine continentale et à Hong Kong au conglomérat chinois Citic et au fonds américain Carlyle Group, pour 2,08 milliards de dollars, ont annoncé hier les groupes concernés.
La transaction, en numéraire et en actions, donnera naissance à une société destinée à administrer la franchise chinoise du spécialiste des burgers, une firme dont Citic possédera 52 %, Carlyle 28 % et dans laquelle McDonald’s conservera 20 %, précise le communiqué commun.
Face à un environnement ultraconcurrentiel et à une conjoncture morose dans la restauration, McDonald’s tente de conforter sa rentabilité en modifiant ses structures en Asie.

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*