ÉCONOMIE : Le Liban détient toujours les deuxièmes réserves d’or de la région

Le Liban détient un peu moins du quart des réserves d’or des pays arabes. Ktsdesign/Bigstock
FINANCE
OLJ
17/05/2017
Selon les derniers chiffres du Conseil mondial de l’or (CMO), le Liban détenait 286,8 tonnes de réserves en or à fin mars, un volume stable depuis plusieurs années. La valeur de ces réserves représente 10,4 milliards de dollars au cours actuel, selon le Lebanon this Week de la Byblos Bank qui rapporte ces chiffres. Ces réserves représentent en outre 0,9 % des réserves mondiales en or et 22,4 % des réserves détenues par les pays arabes

Ces avoirs maintiennent le Liban au 18e rang parmi 96 pays et certaines organisations internationales dans le monde (dont le FMI, la Banque centrale européenne ou la Banque des règlements internationaux…). Ils permettent également au pays du Cèdre de conserver sa deuxième place sur 15 pays de la zone MENA, derrière l’Arabie saoudite, premier pays au niveau régional avec des réserves estimées à 322,9 tonnes. Le Liban se situe enfin toujours à la 6e place parmi 67 pays non membres de l’OCDE, si l’on exclut les réserves détenues par les organisations internationales
Dans le monde, le pays du Cèdre détient davantage de réserves en or que l’Espagne (281,6 tonnes) ou l’Autriche (280), mais moins que le Portugal (382,5) ou le Royaume-Uni 310,8
Enfin, les réserves en or du Liban ont représenté 20,8 % de l’ensemble des réserves de sa Banque centrale (qui incluent également les réserves en devises étrangères) fin mars. Dans cette catégorie, le Liban se classe au premier rang arabe et à la 18e place mondiale, loin derrière le Tadjikistan 84,5 pct

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*