ÉCONOMIE : Facilité de paiement des impôts : le Liban, 113e rang mondial

PwC et la Banque mondiale ont modifié cette année la méthodologie utilisée pour réaliser ce classement. Photo Yastremska/Bigstock

FISCALITÉ

La Banque mondiale et le cabinet PwC ont jugé sévèrement les performances de l’administration fiscale en matière de gestion des déclarations de revenus.
P. H. B. | OLJ07/12/2017

Est-il simple pour les entreprises libanaises de régler leurs impôts ? Pas tant que cela, si l’on en croit le classement 2018 de l’indice sur la facilité de paiement des impôts récemment publié par PricewaterhouseCoopers – PwC, un réseau international de cabinet d’audit et de conseil basé à Londres – et la Banque mondiale (BM).

Le pays du Cèdre y occupe en effet la 113e place sur 189 pays du monde retenus par les auteurs de l’enquête avec un score de 68,21 points sur 100, loin derrière les Émirats arabes unis et le Qatar, premiers mondiaux ex aequo avec 99,44 points. Hong Kong complète le podium (98,82 points) tandis que le Venezuela est bon dernier (15,18). Au niveau régional, le Liban occupe le 13e rang sur une vingtaine de pays de la zone MENA, un classement secondaire dans lequel Bahreïn, 5e mondial avec 93,89 points, talonne ses pairs du Conseil de coopération du Golfe. La Mauritanie, 179e mondial avec un score de 40,71 points, ferme la marche.

Lire la suite

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*