ÉCONOMIE : Brèves monde

 

OLJ
31/08/2017

France
Le fisc réclame 600 millions d’euros à Microsoft

Le fisc français a notifié un redressement fiscal de 600 millions d’euros (721 millions de dollars) à la filiale française du géant informatique américain Microsoft pour des activités publicitaires facturées depuis l’Irlande à des clients français, selon L’Express paru hier.
Les prestations auxquelles s’est intéressé le fisc portent, selon le magazine, sur l’achat de bandeaux publicitaires sur internet ou de mots-clefs sur son moteur de recherche Bing et sur Yahoo !. Microsoft, pourtant fort bien implanté en France, n’a payé que 32,2 millions d’euros (38,3 millions de dollars) d’impôt sur les sociétés dans le pays l’an dernier, d’après L’Express.
Si Microsoft a subi nombre de redressements fiscaux ces dernières années, il s’agit du deuxième plus haut montant jamais réclamé par Bercy à une multinationale du numérique, après les 1,115 milliard d’euros (1,329 milliard de dollars) récemment demandés à Google.

Libye
Arrêt de la production sur trois champs pétrolifères

La production de pétrole est suspendue depuis plusieurs jours sur trois champs pétrolifères dans l’ouest de la Libye, après la fermeture d’oléoducs par une milice armée, a déploré hier la Compagnie nationale de pétrole (NOC).
La production, qui était de près d’un million de barils par jour (b/j) avant le blocage, a chuté de plus de 360 000 b/j, a regretté la compagnie dans un communiqué. Une milice armée a fermé ces derniers jours deux oléoducs conduisant le pétrole des champs d’al-Sharara (283 000 b/j) et d’al-Hamada (8 000 b/j) jusqu’au port et la raffinerie de Zawya, à 50 km à l’ouest de Tripoli. Par son action, cette milice locale veut protester contre la « marginalisation » de sa région et une pénurie de carburant, selon des sources locales. La NOC a ajouté avoir déclaré l’état de force majeure sur les trois champs à l’arrêt.

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*