ÉCONOMIE : Brèves monde

 

OLJ
22/08/2017

Transport
Airbus signe un protocole d’accord de plus de 4 milliards de dollars avec Cathay Pacific
Airbus a signé un protocole d’accord avec la compagnie aérienne hongkongaise Cathay Pacific pour la vente de 32 A321neo, pour un montant au prix catalogue de plus de 4 milliards de dollars, selon un communiqué publié hier.
Ces appareils seront exploités par Cathay Dragon, un opérateur régional. L’A321neo est la version allongée du monocouloir best-seller d’Airbus. Selon le groupe, ces 32 appareils remplaceront et moderniseront la flotte actuelle de Cathay Dragon. Cette dernière dessert actuellement 56 destinations en Asie, dont 28 en Chine continentale. Ils vont également lui permettre de proposer de nouvelles destinations, d’accroître la fréquence de ses vols et d’élargir son réseau.

Russie

Moscou achève le règlement de la dette extérieure de l’ex-URSS
La Russie a annoncé hier avoir achevé le règlement de la dette publique extérieure héritée de l’époque soviétique, avec le versement à la Bosnie-Herzégovine de 125,2 millions de dollars dus au titre des échanges commerciaux entre l’URSS et la Yougoslavie.
« La Fédération de Russie a réglé le 8 août 2017 la dette devant la Bosnie-Herzégovine », a indiqué le ministère des Finances dans un communiqué. Un accord entre la Russie et la Bosnie-Herzégovine sur le règlement de cette somme a été signé à Moscou le 21 mars et est entré en vigueur le 20 juillet, rappelle le communiqué. Ce dernier versement effectué permet à la Russie de tourner définitivement la page de la dette soviétique.
À la chute de l’URSS, qui avait accumulé quelque 70 milliards de dollars de dette extérieure, la Russie a été reconnue comme l’héritière unique de cette dette. Après des années 1990 douloureuses avec comme point culminant un humiliant défaut sur sa dette en 1998, la Russie a bénéficié au début des années 2000 d’un afflux de pétrodollars grâce à l’envolée des prix du pétrole et du gaz.
En 2006, à l’issue d’intenses négociations, Moscou a réglé par anticipation sa dette de plus de 20 milliards de dollars (95 % du poids des emprunts soviétiques) envers 17 pays créanciers de l’URSS réunis au sein du Club de Paris.

Restructuration
La compagnie Air Berlin veut conclure sa vente d’ici à septembre
La compagnie aérienne allemande Air Berlin, au bord de la faillite, espère conclure d’ici à septembre la vente de ses activités, a indiqué son patron, alors que plusieurs groupes, dont Lufthansa, sont sur les rangs.
« Nous avons parlé avec plus de dix intéressés », a déclaré Thomas Winkelmann, patron de la compagnie en sursis, dans un entretien au Bild am Sonntag. « Nous voulons conclure la vente au plus tard en septembre », a ajouté le dirigeant.
Les discussions avec les prétendants, entamées il y a plusieurs semaines, se sont intensifiées depuis le lancement mardi dernier d’une procédure d’insolvabilité de la compagnie berlinoise. Selon la presse allemande, l’allemand Lufthansa pourrait reprendre une grande partie de l’activité de sa rivale, au côté d’autres entreprises. D’après Bild, le groupe de tourisme TUI veut racheter 6 ou 7 appareils de la flotte Air Berlin.
Berlin a octroyé un prêt de 150 millions d’euros (177 millions de dollars) à Air Berlin pour lui permettre de continuer à faire voler ses avions, le temps que des repreneurs soient trouvés.

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*