ÉCONOMIE : Brèves monde

OLJ
13/04/2017

 

 Commerce mondial

L’OMC attend une timide reprise en 2017

Le commerce mondial devrait progresser de manière timide en 2017, en raison de l’incertitude politique, a indiqué l’Organisation mondiale du commerce (OMC) hier
Le commerce devrait « augmenter de 2,4 %, en volume, mais en raison du haut niveau d’incertitude, l’estimation se situe dans une fourchette allant de 1,8 % à 3,6 % », ajoute l’organisation, dans ses traditionnelles prévisions d’avril.
Pour 2016, l’OMC avait d’abord prévu une croissance du commerce mondial de 2,8 %. Le commerce mondial en 2017 devrait être accompagné par une croissance économique mondiale estimée à 2,7 %, soit plus qu’en 2016 2,3 pct

Pétrole
L’OPEP a moins pompé en mars

La production pétrolière mondiale a continué de décroître en mars grâce à la mise en œuvre de l’accord de limitation de l’offre, mais ces efforts pourraient être mis à mal par les États-Unis qui devraient produire en 2017 plus qu’anticipé, a estimé hier l’OPEP
Le mois dernier, la planète a pompé 95,82 millions de barils par jour (mbj), soit une baisse de 230 000 barils par jour (bj) par rapport à février, mais un surplus de 220 000 bj sur un an, détaille l’Organisation des pays exportateurs de pétrole dans son rapport mensuel. À lui seul, le cartel pétrolier a vu sa production diminuer de 153 000 bj, à 31,93 mbj, indique-t-il en citant des sources secondaires, sous le plafond qu’il s’était fixé en s’accordant sur une réduction de son offre afin de permettre le rééquilibrage d’un marché surabondant. Cette mesure, entrée en vigueur le 1er janvier pour six mois avec un effet stimulant sur des cours en berne, pourrait être étendue à l’intégralité de 2017 lors de la prochaine réunion de l’OPEP, fin mai à Vienne, avec le soutien de sa figure de proue, l’Arabie saoudite.
L’initiative du cartel pétrolier avait été suivie par onze autres pays producteurs, dont le plus grand au niveau mondial, la Russie
Mais la hausse des prix de l’or noir encourage également la production de pays non membres du cartel comme les États-Unis qui, contrairement au poids lourd russe, ne se sont pas engagés à resserrer les robinets.
Quant à la demande mondiale d’or noir, elle devrait progresser de 1,27 mbj à 96,32 mbj, selon une prévision de l’OPEP relevée à la marge

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*