Économie : Brèves monde

OLJ
16/06/2017

Hydrocarbures
Le projet de gazoduc israélo-chyprio-grec, « une révolution », selon Netanyahu
Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a jugé hier « révolutionnaire » le projet de gazoduc devant relier son pays à Chypre et la Grèce, à l’issue d’une rencontre à Thessalonique avec le président chypriote Nikos Anastasiades et son homologue grec Alexis Tsipras. « Nous avons (surtout) discuté de la construction du gazoduc East Med, qui va constituer une révolution », a déclaré M. Netanyahu
En avril, les trois pays et l’Italie s’étaient engagés à Tel-Aviv à développer ce projet de gazoduc sous-marin reliant la Méditerranée orientale au sud de l’Europe. D’un coût de 5,8 milliards d’euros (6,4 milliards de dollars), il devrait acheminer le gaz récemment découvert aux larges des côtes chypriotes et israéliennes en Europe, et ne serait opérationnel qu’en 2025

British Airways

La panne géante a coûté plus de 100 millions de dollars
Le directeur général de la maison mère de British Airways (BA), Willie Walsh, a annoncé, hier, lors de l’assemblée générale du groupe à Madrid, que la panne informatique géante qui avait touché la compagnie lors du dernier week-end de mai coûterait aux alentours de 80 millions de livres (102 millions de dollars
Près de 726 vols, soit 28 % des avions de BA, avaient été annulés lors des trois jours de ce week-end prolongé, provoquant un immense chaos dans les aéroports londoniens. Une enquête est en cours, mais la panne n’a, d’après M. Walsh, « rien à voir avec les changements que nous avons apportés à la façon dont nous gérons nos systèmes ». Un syndicat avait en effet affirmé que cette panne aurait pu être évitée, si BA n’avait pas réduit ses effectifs d’informaticiens au Royaume-Uni et délocalisé des emplois en Inde

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*