ÉCONOMIE : Brèves monde

OLJ
10/06/2017
Gazoduc

Bruxelles veut négocier avec Moscou sur Nord Stream 2

La Commission européenne veut négocier avec Moscou pour s’assurer que le projet controversé de gazoduc Nord Stream 2 entre la Russie et l’Allemagne « soit exploité de façon transparente et non discriminatoire », a-t-elle annoncé hier. Défavorable à ce projet, elle a formellement demandé au Conseil de l’UE, qui représente les États membres, de lui accorder un mandat pour cela
Ce projet, qui divise les Européens, vise à doubler d’ici à fin 2019 les capacités de son grand frère Nord Stream 1, et permettre à plus de gaz russe d’arriver directement en Allemagne, sans passer par l’Ukraine. Défendu par Berlin, Nord Stream 2 est vivement critiqué par des pays de l’est de l’Europe, Pologne en tête, dans un contexte de tensions géopolitiques entre l’UE et Moscou depuis le conflit ukrainien de 2014
Selon la Commission, « la section en mer de Nord Stream 2 est dans une situation particulière car il se trouve en partie, notamment à son unique point d’entrée, en dehors de la juridiction de l’UE ». Elle veut donc s’assurer que les prix ne seront pas discriminatoires, que les tiers pourront accéder au gazoduc et que les activités de fourniture et de transport seront séparées.
Gazprom sera le seul actionnaire du gazoduc tandis que ses partenaires –
le français Engie, les allemands Uniper et Wintershall, l’autrichien OMV et l’anglo-néerlandais Shell – financeront à parts égales la moitié du coût du projet, estimé à 10,6 milliards de dollars

États-Unis
Deutsche Bank refuse de faire la lumière sur ses liens avec Trump

Dans un courrier daté d’avant-hier, la banque allemande Deutsche Bank a évoqué le respect de la vie privée pour refuser de satisfaire la requête d’élus démocrates américains lui ayant demandé, fin mai, de faire la lumière sur ses relations d’affaires avec Donald Trump, afin de détecter d’éventuelles ramifications russes
« La loi fédérale exige des institutions financières (..) qu’elles respectent la vie privée de leurs clients et la confidentialité des informations concernant ces clients » et ce « même si cette personne est un membre du gouvernement », ont écrit, dans un courrier daté de jeudi, des avocats de Deutsche Bank

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*