ÉCONOMIE : Brèves monde

OLJ
03/06/2017

 

Finance
Lutte contre le blanchiment : BNP Paribas sanctionnée

L’Autorité de contrôle des secteurs de la banque et de l’assurance a infligé à BNP Paribas une sanction de 10 millions d’euros (11 millions de dollars) pour des manquements dans sa lutte contre le blanchiment des capitaux, a-t-elle indiqué, hier
Cette sanction, assortie d’un blâme, vient réprimer « plusieurs insuffisances importantes, constatées lors d’un contrôle réalisé en 2015 », explique l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) dans un communiqué. Ce contrôle a mis au jour « la faiblesse persistante des moyens humains consacrés au traitement (…) des déclarations de soupçons » et  la faible efficacité (…) des outils de détection des opérations atypiques

La justice allemande a élargi hier son enquête pour fraude dans l’affaire des moteurs diesel truqués d’Audi, marque haut de gamme du groupe Volkswagen, après l’annonce, la veille, d’un rappel de véhicules en Europe. Le parquet de Munich, qui enquêtait déjà sur les véhicules diesel truqués vendus aux États-Unis par Audi, a « étendu aujourd’hui (s)es investigations » aux véhicules concernés par un rappel en Allemagne et dans le reste de l’Europe, rendu public la veille, a indiqué à l’AFP un porte-parole. Audi avait annoncé, la veille, le rappel à venir de 24 000 véhicules diesel en Europe, dont 14 000 en Allemagne, produits entre 2010 et 2013

Grèce
Retour de la croissance au premier trimestre 2017

Le produit intérieur brut (PIB) en Grèce a finalement progressé de 0,4 % au premier trimestre par rapport au quatrième trimestre 2016, a indiqué hier le service grec des statistiques (Elstat), révisant ainsi sa première estimation d’un repli publiée mi-mai. « Selon les données actuelles corrigées, le PIB a augmenté de 0,4 % au premier trimestre par rapport au quatrième de 2016 contre une contraction de 0,1 % publiée initialement lors de la première estimation (le 15 mai) », a indiqué un communiqué de l’Elstat.
Cette nouvelle intervient alors que le pays est en pleines négociations avec ses créanciers, UE et FMI, en vue d’une réunion cruciale à la mi-juin des ministres des Finances de la zone euro (Eurogroupe). Au cours de cette réunion, la Grèce espère le déblocage d’une nouvelle tranche de prêts internationaux accompagnée de l’ouverture de la discussion sur des mesures pour l’allègement du fardeau de sa dette publique, à 179 % du PIB en 2016

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*