اخبار عاجلة

ÉCONOMIE : Brèves monde

 

OLJ
12/05/2017

 

Politique monétaire
La Banque d’Angleterre laisse ses taux inchangés
La Banque d’Angleterre (BoE) a, comme attendu, laissé hier son taux directeur inchangé tout en abaissant légèrement sa prévision de croissance et en remontant celle d’inflation pour 2017 sur fond de faiblesse de la consommation. Le taux directeur de la banque centrale britannique a été maintenu à sept voix contre une à 0,25 %, un niveau historiquement bas auquel il est fixé depuis août dernier, quand l’institution avait assoupli sa politique monétaire afin de contrer tout choc potentiel sur l’économie du Royaume-Uni de la décision, six semaines avant, des Britanniques de quitter l’Union européenne UE

Pétrole
L’OPEP relève fortement son estimation de l’offre hors cartel
L’OPEP a fortement relevé hier sa prévision d’offre de pétrole des pays non membres du cartel en 2017, la hausse des cours à la suite de son accord de réduction de la production ayant encouragé les producteurs de pétrole de schiste à produire plus. Dans son rapport mensuel, le cartel prévoit une croissance de l’offre en provenance des pays hors-OPEP, à 950 000 barils par jour (bpj) contre 580 000 prévus auparavant
L’OPEP réduit sa production d’environ 1,2 million de bpj depuis le 1er janvier pour une période de six mois, tâchant ainsi de réduire les excédents et de soutenir les prix. La Russie et d’autres pays hors-OPEP ont accepté de réduire leur production de 600 000 bpj.
Ce rapport devrait alimenter le débat autour de l’efficacité du pacte de réduction de la production lors de la prochaine réunion du cartel ce mois-ci

Transport
Emirates : le bénéfice net annuel chute, plombé par des « événements déstabilisateurs »
La compagnie aérienne Emirates de Dubaï a annoncé hier une chute de 82,5 % de son bénéfice net annuel à 340 millions de dollars, en l’expliquant par une compétition accrue, des effets de change et les restrictions américaines sur le transport aérien. Emirates a été confrontée à des « événements déstabilisateurs qui ont affecté le marché du transport aérien », a souligné dans un communiqué son président, cheikh Ahmad ben Saïd al-Maktoum. Il a cité comme facteurs le Brexit, les défis posés à l’Europe par la vague de migrants et les attentats ainsi que « la nouvelle politique américaine qui pèse sur le transport aérien

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*