ÉCONOMIE : Brèves Liban

 

OLJ
27/05/2017

Finance
Solidere retire ses actions GDR de la Bourse de Londres

Solidere a demandé le retrait de ses certificats de dépôt (Global Depositary Receipts, GDR en anglais) de la cotation à la Bourse de Londres (LES) à compter de lundi prochain, a annoncé hier le groupe dans un communiqué
Une décision motivée par « le faible volume de titres GDR échangés à la LSE (…) Compte tenu de cette faible liquidité, les coûts administratifs (liés au maintien de la cotation) sont disproportionnés par rapport (à ses) bénéfices », justifie le groupe. Ces GDR, qui représentent des actions de classe A de Solidere, sont cotés à LSE depuis 1996
Solidere rappelle que les 100 millions d’actions de classe A restent cotées à la Bourse de Beyrouth. Par conséquent les détenteurs de titres GDR peuvent réclamer les actions sous-jacentes à leurs titres auprès de la banque dépositaire, la Bank of New York Mellon, dont le contrat de dépôt est terminé

Conjoncture
Indicateur synthétique de la BDL : +4,3 % en moyenne au 1er trimestre

L’indicateur synthétique de la Banque du Liban (BDL), un indicateur composite de l’activité économique, a atteint 306,2 points en mars, en hausse de 3,3 % en glissement annuel
Sur le trimestre, la moyenne s’est établie à 302,9 points, soit une hausse de 4,3 % par rapport à la même période en 2016.
L’indicateur synthétique est publié tous les mois par la BDL depuis 1993. Il est basé sur une combinaison linéaire d’indicateurs, dont l’importation de pétrole, la production d’électricité, la valeur des chèques compensés et l’offre de monnaie M3

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*