ÉCONOMIE : Brèves Liban

 

OLJ
17/08/2017
Projet de budget 2017

Le budget de la fibre optique reste inchangé, confirme Jarrah

Le ministre des Télécoms, Jamal Jarrah, a communiqué hier le nouvel échelonnement des crédits devant financer les 450 milliards de livres (298 millions de dollars) de la loi-programme pour le développement de la fibre optique. Initialement programmé sur trois ans, le financement de ce projet avait en effet été modifié suite à un accord annoncé la semaine dernière entre le ministère des Télécoms et la commission des Finances et du Budget, en charge de l’examen du projet de loi de finances pour 2017. Selon le ministre, il doit désormais s’étendre sur quatre ans et prévoit d’inscrire 150 milliards de livres (100 millions de dollars) dans chacun des budgets de 2017 et de 2018, et 75 milliards de livres (près de 50 millions de dollars) dans ceux de 2019 et 2020.
Le ministre s’exprimait dans une mise au point relayée par l’Agence nationale d’information dans laquelle il a également rappelé que le total du budget de la loi-programme restait inchangé, comme l’avait indiqué samedi à L’Orient-Le Jour le directeur général d’Ogero, Imad Kreidieh. Une précision adressée, selon le ministre, en réponse à un « journal » dont il n’a pas cité le nom et qui aurait indiqué, selon lui, que le budget alloué à ce projet avait été amputé de 150 milliards de livres.

Consommation
Aoun appelle Khoury à renforcer le contrôle des prix

Le président de la République, Michel Aoun, a demandé hier au ministre de l’Économie, Raëd Khoury, de « renforcer les mesures de protection des consommateurs » et de prévenir toute « hausse illégale » des prix. Les deux responsables s’étaient réunis pour notamment évoquer le rôle de la Direction de la protection du consommateur rattachée au ministère de l’Économie.
Fin juillet, M. Khoury avait annoncé que le ministère allait veiller à ce que les commerçants n’augmentent pas leurs prix avant l’entrée en vigueur des mesures fiscales adoptées le 19 juillet par le Parlement pour financer la nouvelle grille des salaires de la fonction publique, votée la veille. Les deux textes doivent en principe être promulgués cette semaine.

Développement
Sanad prête 20 millions de dollars à Bank Byblos pour soutenir les PME

Le fonds de microcrédit Sanad pour les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) a accordé un prêt de 20 millions de dollars à Bank Byblos pour soutenir les PME au Liban, selon un communiqué diffusé hier.
Il s’agit du premier accord de ce type conclu par Byblos Bank avec ce fonds lancé en 2011 par la banque allemande de développement KFW et financé par l’Union européenne et le gouvernement allemand. Actif dans la zone MENA, Sanad propose des prêts à moyen et long terme aux banques commerciales, des fonds avec lesquels celles-ci doivent ensuite appuyer le développement des PME.

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*