ÉCONOMIE : Brèves Liban

OLJ
30/06/2017
Électricité

Navires-centrales : la DDA a reçu le dossier
La Direction des adjudications (DDA) a réceptionné hier le dossier relatif à l’adjudication publique pour la location de nouveaux navires-centrales. Ce dossier lui a été transféré par le ministère de l’Énergie et de l’Eau, conformément à la décision du Conseil des ministres, prise le 21 juin.
Contrairement à la procédure en vigueur, « la DDA ne s’occupera que de l’ouverture des plis et de l’évaluation des offres financières », a confirmé à L’Orient-Le Jour une source proche de l’Inspection centrale (IC), dont dépend la DDA. « L’étude des offres techniques a déjà été réalisée par le ministère de l’Énergie et Électricité du Liban. La décision exécutoire du Conseil des ministres ne permet pas à la DDA de la réexaminer », ajoute la source précitée. Pour rappel, plusieurs responsables politiques ont déjà contesté cette limitation du rôle de la DDA à l’ouverture des plis, qui la prive de facto d’une partie de ses prérogatives et la conduirait à avaliser un fait accompli.
« Huit candidats ont présenté leurs offres, mais tous n’ont pas été sélectionnés par le comité interministériel d’évaluation technique. Un autre comité, composé d’experts proposés par la DDA, sera créé pour procéder à l’ouverture des plis des candidats déjà sélectionnés », a détaillé la source précitée, sans pouvoir fournir de calendrier pour la suite de la procédure
La location de navires-centrales pouvant déployer entre 800 et 1 000 mégawatts supplémentaires est la première mesure du plan d’urgence préparé par le ministère de l’Énergie et dont les grandes lignes ont été approuvées le 28 mars par le Conseil des ministres.

Coopération
La BEI et Fransabank signent un accord de financement pour soutenir les PME
La Banque européenne d’investissement (BEI) a signé hier un accord de financement avec Fransabank, octroyant à cette dernière une ligne de crédit de 75 millions d’euros (environ 86 millions de dollars) afin de financer les projets d’investissement des PME (70 % de l’enveloppe) et les entreprises de taille intermédiaire (30 %). « Il s’agit de la sixième transaction que la BEI entreprend avec Fransabank dans le cadre de sa politique de soutien au développement économique des entreprises libanaises », précise le communiqué de Fransabank. « Le soutien aux entreprises libanaises grâce à un meilleur accès aux financements à long terme à des conditions favorables s’inscrit dans notre stratégie qui consiste à contribuer activement à l’augmentation des opportunités d’emplois et au développement du secteur privé », a déclaré le PDG de Fransabank, Adnane Kassar

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*