CULTURE : Le « la » de la saison musicale antonine


Claire-Marie Le Guay.

MUSIQUE
Edgar DAVIDIAN | OLJ09/10/2017

Même si certaines têtes d’affiche sont familières au public pour les avoir applaudies sur les scènes locales, la saison de la musique de chambre de l’Université antonine s’annonce de bon augure avec 9 concerts déjà programmés. De l’archet de François Salque, aux 150 ans de Rossini, en passant par les pianos de Vadym Kholodenko et Julien Libeer, pour finir avec l’Orchestre de la Radio nationale Roumaine, le quatuor Zaide, le quartetto del Teatro di San Carlo-Napoli et la voix de basse-baryton de Shadi Torbey, la musique a toutes les prééminences cette saison.

À commencer par le premier concert qui aura lieu demain mardi 10 octobre en la chapelle Notre-Dame des Semences à Hadeth (Baabda) et où le violoncelle de François Salque et le clavier de Claire-Marie Le Guay devraient avoir les plus enchanteresses des résonances…Diplômé de l’université de Yale et du Conservatoire de Paris, François Salque a toutes les graines d’un virtuose du violoncelle. Et ce n’est pas par hasard s’il est couronné par la Palme d’or de la BBC. Il collectionne, très jeune déjà, les prix, multiplie les concerts dans plus de soixante pays et enregistre avec les plus grands interprètes tels Éric Le Sage, Alexandre Tharaud, Emmanuel Pahud et Vincent Peirani. À noter aussi les sept disques avec le quatuor Ysaye dont il a été pendant cinq ans le violoncelliste. Sans compter les élogieux articles de presse dans la revue Diapasons et les acclamations enthousiastes aux Victoires de la musique…

Pour lui donner la réplique et emboîter le pas à ses cordes et son archet, la pianiste Claire-Marie Le Guay (lauréate des Victoires de la musique), brillante interprète des partitions de Bach dont le dernier enregistrement lui a valu une critique dithyrambique. Invitée par Daniel Barenboim aux États-Unis, par Gidon Kremer ou la Kremarata Baltica, elle a été grandement applaudie pour ses prestations.

Pour cette première soirée musicale en duo de la saison, un menu soigneusement concocté a été établi pour les délices des mélomanes. Des pages de Gabriel Fauré (Élégie op. 24), Claude Debussy (Sonate pour violoncelle et piano), la Sonate Arpegione de Frantz Schubert et pour terminer Dimitri Chostakovitch avec ses déferlements et sa passion fougueuse dans une sonate pour violoncelle et piano. Pour deux interprètes haut de gamme, des pages aux nuances subtiles et néanmoins teintées d’un certain romantisme où lyrisme et poésie ont des parfums de douceur, de rêverie et d’ardeurs indomptées…

Le concert de François Salque (violoncelle) et Claire-Marie Le Guay (piano) a donc lieu à la chapelle Notre-Dame des Semences (Hadeth-Baabda, Université antonine) à 20h30. Entrée Libre.

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*