CULTURE : Émilie Nasrallah, médaille Goethe 2017

 


Émilie Nasrallah.
RÉCOMPENSE
OLJ
22/08/2017
Émilie Nasrallah recevra le 28 août la médaille Goethe des mains du directeur de l’institut Goethe, lors d’une cérémonie à Weimar (Allemagne). Il s’agit de la plus haute distinction culturelle décernée par l’Allemagne. Instaurée depuis 1955, elle récompense un engagement particulier pour la transmission de la langue allemande à l’étranger ainsi que pour l’échange culturel international. La remise de la décoration, le jour de l’anniversaire de Johann Wolfgang von Goethe, a été placée cette année sous le signe de « La langue est une clé ».

Outre l’écrivaine libanaise, les deux autres lauréates sont l’essayiste et militante indienne Urvashi Butalia et la journaliste russe Irina Shcherbakova. « Ces trois femmes ont pris des positions courageuses vis-à-vis de sujets tabous dans leurs sociétés, de la violence envers les femmes à la politique du souvenir. »
Émilie Nasrallah est une romancière, nouvelliste et journaliste, qui s’est également illustrée dans la littérature pour la jeunesse. Née à Kfeir, au Liban-Sud, en 1931, elle a rédigé son premier roman en 1962, Touyour ayloul (« Les oiseaux de septembre »). Il sera suivi de sept autres ainsi que de sept recueils de nouvelles et de quatre livres destinés aux jeunes, qui ont pour thèmes récurrents les racines, la vie au village, l’émigration et l’appartenance, la guerre civile et la lutte des femmes pour l’autonomie et la libre expression.
Près de 344 personnalités de 65 pays ont été honorées en recevant la médaille Goethe. Parmi les récipiendaires : Daniel Barenboim, Pierre Bourdieu, David Cornwell AKA, John Le Carré, Sir Ernst Gombrich, Lars Gustafsson, Ágnes Heller, Petros Markaris, Sir Karl Raimund Popper, Jorge Semprún, Robert Wilson, Neil MacGregor, Helen Wolff, Yurii Andrukhovych et le poète libano-syrien Ali Ahmad Saïd (Adonis), en 2001.

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*