CULTURE : Diran, un d’Artagnan de la plume

CULTURE

Diran, un d’Artagnan de la plume*…

Le livre hommage à Diran.

VIENT DE PARAÎTRE
Sous l’impulsion et l’égide de sa fille Sylvia Agémian, sort un livre hommage au caricaturiste politique.
Sans doute le plus incisif et drôle des mousquetaires de la démocratie…

Edgar DAVIDIAN | OLJ25/10/2017

Bien avant Pierre Sadek et Stavro, Diran (1904-1991), virulent pourfendeur du monde politique, a raconté avec une verve truculente et de fines pointes l’histoire du Liban moderne, surtout celui d’avant-guerre, des derniers jours de l’Empire ottoman à l’indépendance, en passant par le mandat français. Dans sa longue carrière qui s’étend sur plus de soixante ans de publications soutenues (en français, arabe et arménien), il ne faut pas oublier, surtout pour ceux qui s’en souviennent encore, qu’il est l’heureux père, entre ruse et férocité, des impayables personnages de Ghantous et Abou Tannous….

Lire la suite

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*