CULTURE : Charif Majdalani, prix France-Liban 2016

RÉCOMPENSE
OLJ
30/01/2017

 

Le prix francophone France-Liban vient d’être attribué à Charif Majdalani pour son roman Villa des femmes publié aux éditions du Seuil, un palpitant récit auréolé du prix Jean Giono 2015.
Le jury du prix s’est réuni en présence du président de l’Adelf (l’Association des écrivains de langue française) afin de choisir le lauréat du cru 2015-2016 parmi les neuf ouvrages sélectionnés. Après des débats animés qui ont salué la très haute tenue de cette édition et la qualité de chacun des ouvrages en lice, les suffrages se sont portés sur Villa des femmes. Les jurés ont souligné « la parfaite maîtrise du récit et la beauté du style de l’auteur, dans cette saga familiale qui restitue avec un grand sens du détail les années noires du déclenchement de la guerre civile et la fin d’un certain Liban». Ils se sont dit «heureux de couronner un écrivain qui porte haut les couleurs de la littérature libanaise depuis de nombreuses années et son roman qui est sans doute le plus abouti».
La remise officielle du prix se fera, comme c’est la tradition, au moment du Salon du livre de Paris. Rappelons que le prix est doté d’un montant de 5000 dollars grâce au soutien de la Bankmed. Le stand Liban du Salon du livre de Paris accueillera par ailleurs tous les auteurs de la sélection ainsi que le lauréat pour une rencontre-débat et une signature.
Les ouvrages sélectionnés étaient Le fossoyeur libertin de Rafic Boustany (Dar an-Nahar, 2015); J’ai longtemps eu peur de la nuit de Yasmine Ghata (Robert Laffont, 2016); Le grand jeu de Percy Kemp (Seuil, 2016); Villa des femmes de Charif Majdalani (Seuil, 2015); Paradis infernal d’Amal Makarem (L’Orient des livres, 2015); Palace café d’Anne Nicoleau (Tamyras, 2016); Intimes étrangers d’Élisabeth Picard (Actes Sud/Sindbad, 2016) ; Sporting Club d’Emmanuel Villin (Asphalte éditions, 2016) et Le Quatuor de Beyrouth de Basma Zerouali (Geuthner, 2016).
Le jury du prix France-Liban est formé de Paul Blanc, Carmen Boustani, Zahida Darwiche Jabbour, Albert Dichy, Georgia Makhlouf, Franck Mermier, Abdallah Naaman, Bahjat Rizk et Bassam Tourbah.

اضف رد

لن يتم نشر البريد الإلكتروني . الحقول المطلوبة مشار لها بـ *

*